vendredi 13 mars 2009

Histoire sur le monde du rugby


Le coq sur les maillots bleus
Avant 1912, le premier maillot du XV de France était blanc, avec deux anneaux (rouge et bleu) en guise de blason.
Après la première victoire de l'équipe de France, contre l'Écosse, en 1911, Marcel Communeau, alors capitaine de l'équipe, impose que les joueurs portent le coq gaulois comme emblème de la France. L'écusson est initialement blanc et rouge. Le maillot des Français devient bleu, et l'écusson brodé et multicolore à partir de 1945, puis doré depuis les années 1970.
Maillot du centenaire
A l'occasion du match du centenaire, contre les All Blacks, le 18 novembre 2006, les Bleus ont arboré un maillot blanc, réplique de la première tenue portée par l'équipe de France en 1906.

Quelle est l'origine du poireau, l'emblème du Pays de Galles ?
Ce symbole remonte à une bataille que les Gallois auraient livré et gagné contre les Anglais. A cette époque (indéterminée comme dans toutes les légendes !), les uniformes n'existaient pas. Afin de distinguer les amis des ennemis, les Gallois décidèrent de fixer à leurs casques des brins de poireaux qui poussaient près du champ de bataille. On raconte même que c'est Saint David, saint patron des Gallois, qui souffla ce stratagème. Victorieux, ceux-ci adoptèrent le poireau comme emblème. D'où le surnom de l'équipe de rugby galloise : le XV du poireau.




Le chardon écossais
Une légende raconte qu'en 1010, les Vikings tentent de conquérir l'Écosse et profitent de la nuit pour attaquer un château. Pour éviter d'être trop bruyants, ils enlevent leurs chaussures. La garnison est alertée par les cris des Vikings qui tombent sur des chardons. Le château et l'Écosse furent sauvés. Depuis, le chardon est l’emblème de l’Ecosse.
La rose anglaise
En 1450, deux nobles anglais entrent en conflit. Pour symboliser leur opposition, l'un cueille une rose blanche, l'autre une rose rouge. Après 35 ans de guerre, les partisans de la rose rouge remportent la victoire.
Le trèfle irlandais
Patrick, le saint-patron irlandais qui a évangélisé l'île au Ve siècle, se serait servi d'un trèfle pour expliquer aux païens la sainte Trinité : le père, le fils, le Saint-Esprit. Depuis, le trèfle symbolise l'Irlande.

Aucun commentaire: